Souvenirs en images de l’université d’été 2019

Souvenirs en images de l’université d’été 2019

Près de 200 lecteurs se sont retrouvés à Rabat du 11 au 18 juin pour la 18ème université d’été des Amis de La Vie.

Voici quelques souvenirs de la semaine en images. Pour revivre cette semaine riche en réflexions et en rencontres, nous vous invitons aussi à lire des interviews et reportages réalisés par les jeunes journalistes sur place. Rendez-vous sur le blog des jeunes journalistes de l’université d’été.

  • 180 participants venus de toute la France ©M'hammed Kilito
  • ©M'hammed Kilito
  • Paul Malartre, président des Amis de La Vie, proposait chaque matin un "fil rouge" apprécié. ©M'hammed Kilito
  • Jean Koulagna, directeur de l'Institut oecuménique Al Mowafaqa, dans la salle de conférence de l'hôtel Rabat. ©M'hammed Kilito
  • Chaque journée commence à 8H30 par une méditation. Celle du 13 juin a été confié à Ashraf Alaoui Ismaïli qui a psalmodié une sourate. ©M'hammed Kilito
  • Méditation matinale avant la journée consacrée à l'Islam. Yousra Chahoua, professeur de musique, au qanoun. ©M'hammed Kilito
  • Une assemblée très participative ! ©M'hammed Kilito
  • Soirée à la cathédrale avec les chorales des Eglises de Rabat, le 15 juin. ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales catholiques et protestantes à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat, le 15 juin. ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat, le 15 juin. ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat, le 15 juin. ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat, le 15 juin. ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat. ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat, le 15 juin ©M'hammed Kilito
  • Concert des chorales à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat, le 15 juin ©M'hammed Kilito
  • La cathédrale Saint-Pierre de Rabat, inaugurée en 1921. ©M'hammed Kilito
  • La cathédrale Saint-Pierre de Rabat. ©M'hammed Kilito
  • Une partie des participants ont découvert les secrets de la médina de Salé. ©M'hammed Kilito
  • Visite de la médina de Salé, cité corsaire rivale de Rabat, de l'autre côté de l'embouchure du Bou Regreg. ©M'hammed Kilito
  • La médina de Salé côté fleuve. ©M'hammed Kilito
  • La médina de Salé, côté océan. ©M'hammed Kilito
  • Visite de la médersa mérinide (14ème siècle) de la médina de Salé. ©M'hammed Kilito
  • Jean Masembila, étudiant en théologie et coordinateur de la formations des Eglises de maison à l'Institut oecuménique Al Mowafaqa ©M'hammed Kilito
  • Préparation de la revue de presse quotidienne. ©M'hammed Kilito
  • La rédaction éphémère dans le parc de Notre Dame de La Paix autour de son rédacteur en chef Yoann Labroux-Satabin, journaliste à La Vie. ©M'hammed Kilito
  • Visite de la chapelle de l'institut Al Mowafaqa, fresques du peintre Edy Legrand (1882-1970) ©M'hammed Kilito
  • Visite de l'Institut Al Mowafaqa. ©M'hammed Kilito
  • Dans la bibliothèque de l'Institut Al Mowafaqa ©M'hammed Kilito
  • Visite de l'Institut Al Mowafaqa. ©M'hammed Kilito
  • Dans le jardin de l'Institut Al Mowafaqa ©M'hammed Kilito
  • ©M'hammed Kilito
  • Conférence de la juriste et théologienne Aïcha Al Hajjami : "La pensée réformiste au sein de l’islam contemporain : l’exemple du statut et du droit des femmes" ©M'hammed Kilito
  • ©M'hammed Kilito
  • Echanges avec Aïcha Al Hajjami après sa conférence. ©M'hammed Kilito
  • Un public très studieux... ©M'hammed Kilito
  • et des pauses thé à la menthe pour refaire le monde. ©M'hammed Kilito
  • Conférence de Yelins Mahtat : "Quelques repères pour comprendre la pensée islamique". ©M'hammed Kilito
  • Yelins Mahtat, , enseignant en islamologie et en langue arabe. ©M'hammed Kilito
  • Yelins Mahtat répond aux questions des participants.
  • Le frère Franciscain Stéphane Delavelle a témoigné du travail réalisé par de nombreux enseignants bénévoles marocains au centre de langue Saint-Antoine au coeur de la médina de Meknès. ©M'hammed Kilito
  • Marc Boucrot, prêtre et secrétaire général de l'enseignement catholique au Maroc, avec le Dr Al Ajamï, islamologue : "Entre chrétiens et musulmans, une rencontre spirituelle est-elle possible ?" ©M'hammed Kilito
  • : "Entre chrétiens et musulmans, une rencontre spirituelle est-elle possible ?" Jean Koulagna, pasteur luthérien et directeur d'Al Mowafaqa, raconte son expérience comme Camerounais. ©M'hammed Kilito
  • Toujours beaucoup de questions après chaque conférence. ©M'hammed Kilito
  • ©M'hammed Kilito
  • Un peu de tourisme en vélotaxi ©M'hammed Kilito
  • ©M'hammed Kilito
  • Un peu de temps libre dans la médina ©M'hammed Kilito
  • Dernier jour, déjà ! Lotfi Lamrani, de Pont des Cultures, responsable de la logistique de l'événement, vient d'offrir son vêtement traditionnel à Paul Malartre, président des Amis de La Vie. ©M'hammed Kilito
  • "I think it is the beginning of a beautiful friendship" (Humphrey Bogart, alias Rick Blaine au Capitaine Louis Renault dans Casablanca, de Michael Curtiz, 1942) ©M'hammed Kilito
  • Pari tenu ! ©M'hammed Kilito
  • Buffet de cuisine africaine lors de la soirée de clôture de l'université d'été le 17 juin. ©M'hammed Kilito
  • Le 17 juin, photo souvenir dans le parc de la maison diocésaine à Rabat. ©M'hammed Kilito
Université d’été 2019 : à Rabat, audace et œcuménisme [COMPLET]

Université d’été 2019 : à Rabat, audace et œcuménisme [COMPLET]

Au Maroc, avec des chrétiens chez des musulmans. Entre l’Afrique migrante et l’Europe “interdite”. La 18ème université d’été des Amis de La Vie se tiendra à Rabat du mardi 11 au mardi 18 juin 2019. Découvrez le programme ! Les inscriptions sont ouvertes ! Une proposition d’extension supplémentaire dans le Moyen-Atlas est en ligne (voir plus bas).

Vue de la casbah des Oudaïa à Rabat

Il fallait oser ! Une formule à entendre comme un impératif à changer les habitudes. Pendant 17 ans, la caravane des Amis de La Vie s’est installée chaque début d’été pendant cinq jours, épaulée par une équipe de lecteurs, dans une de nos belles régions de France. Après le succès de la session à Sète en juillet dernier, notre association de lecteurs fait un pas de plus et enjambe la Méditerranée, pour un séjour un peu plus long, quitte à prendre l’avion.

Une partie de l’équipe de l’Institut Al Mowafaqa

Pourquoi Rabat ? Depuis sa création dans cette ville en 2012, nous nous intéressons au travail original de l’Institut œcumé-nique Al Mowafaqa qui est notre partenaire dans l’élaboration de cette université d’été.

Co-présidé par l’archevêque de Rabat et la présidente des Eglises évangéliques au Maroc, il forme des étudiants envoyés par les Eglises au Maroc et par celles d’une vingtaine de pays africains, dans un esprit de connaissance et de dialogue avec l’islam. Les licences sont visées par l’Institut catholique de Paris pour les catholiques et par la faculté de Strasbourg pour les protestants. Al Mowafaqa offre également un accompagnement aux responsables des Eglises de maison d’inspiration pentecôtistes qui fleurissent dans les quartiers populaires autour de pasteurs migrants, leur permettant de mieux comprendre la culture du pays d’accueil. Tout un univers que nous prendrons le temps de découvrir dans sa vitalité et sa complexité.

La cathédrale, tout près de nos hôtels.

Terre d’immigration, d’émigration et de transit, le Maroc est au coeur de questions cruciales pour la société française et pour le monde. C’est sans doute pour cette raison que le Pape s’y rendra les 30 et 31 mars prochain, 34 ans après la visite de Jean-Paul II. Le titre de l’université d’été dit presque tout des thèmes qui seront abordés : « Au Maroc, avec des chrétiens chez des musulmans. Entre l’Afrique migrante et l’Europe interdite ».

Sociologues, théologiens, anthropologues, islamologues, journalistes, artistes marocains, africains et européens, nous feront découvrir la société marocaine, travaillée entre autres par les migrations subsahariennes. Il sera bien sûr question de l’islam dans le Maghreb et en France, des enjeux de la présence des chrétiens au Maroc, et aussi de la réalité d’un espace fraternel entre musulmans et chrétiens. Laissez tout ce que vous croyez savoir derrière vous et préparez-vous à des rencontres étonnantes et vivifiantes !

Dominique Fonlupt

De 430 à 680 € par personne, sans le voyage, pension complète et animation pour six jours et sept nuits en chambre double ou simple. Conférences et logement en hôtels dans le quartier Hassan, près de l’Institut œcuménique, de la médina et de la casbah des Oudaïa [COMPLET].

Et toujours, une rédaction éphémère encadrée Yoann Labroux-Satabin, journaliste professionnel, collaborateur régulier à La Vie. L’équipe de 10 à 12 jeunes sera composée d’étudiants français, marocains et subsahariens. Elle sera chargée de réaliser le blog de l’université d’été, d’assurer les revues de presse quotidiennes. 250 euros TTC (sans l’avion). Renseignements et inscriptions auprès de Dominique Fonlupt, rédactrice en chef adjointe à La Vie : d.fonlupt@lavie.fr

Découvrez le programme jour après jour (en projet et susceptible de modifications) 

Informations importantes à lire avant de vous inscrire – billets d’avion

Prolongez votre séjour dans le Moyen Atlas avec l’association Pont des Cultures.
Les trois premiers groupes étant complets, une proposition supplémentaire est maintenant disponible. Contactez DIRECTEMENT Lotfi Lamrani de Pont des Cultures par mail ll.friendshipforce@gmail.com ou par téléphone portable et Whatsapp : 00 212 691 79 23 72

Pour ceux qui auraient des difficultés à faire un règlement vers le compte bancaire indiqué par Lotfi Lamrani, ou qui voudraient régler par carte bancaire, pour des raisons d’assurance annulation ou autres, voici un lien qui permet de le faire, simplement et en toute sécurité – Cliquer ICI (la banque à indiquer pour le destinataire est Banque Centrale Populaire et non Banque Populaire).

Annonce parue dans La Vie